« 635. Si jeune et déjà impassible, sur un mur | Accueil | 637. Salvador de Bahia. L'art de la ruine, suite : contemplation »