« 464. Sans vent, soleil, et un mort sur le quai à Daumesnil | Accueil | 466. Le mur peint de l'Amiral-Roussin par une nuit d'hiver »