« 449. Que de contrastes, rue d'Aubervilliers | Accueil | 451. Une "place" qui n'est pas une place »