« 312. Beautés et curiosités des Maréchaux sud | Accueil | 315. Place Saint-Paul : un cheminement lent »